First Lapland Longspur for Morocco at Dar Bouazza

Le samedi 13/11, a été enregistrée la première donnée de Plectrophane lapon (Calcarius lapponicus) pour le Maroc dans la daya d’Ain Guedid. La daya d’Ain Guedid se situe à l’entrée de la commune de Dar Bouazza, à environ 10 km du centre de Casablanca (coordonnées 33.556285, -7.738986). C’est une zone humide interdunaire située sur le littoral, juste au nord de la daya de Dar Bouazza, plus connue (Maire, 2017 ; Laidi et Maire, 2013). Elle est en eau habituellement les hivers pluvieux et l’était aussi durant l’été 2021 car elle servait de réceptacle à d’importants rejets d’eau douce en provenance des travaux situés juste au nord (siphonage de la nappe superficielle pour assécher le sous-sol en vue de constructions immobilières). Les rejets ayant cessé il y a environ un mois et demi, la daya s’est asséchée progressivement : il ne reste actuellement que quelques flaques sur un sol nu et boueux, gorgé d’eau, le tout entourée d’une ceinture d’herbe rase puis d’une ceinture de joncs (voir photos). C’est en bordure d’une de ces flaques qu’a été repéré l’oiseau en milieu de journée. Il a été observé longuement en train de se baigner puis s’est envolé en direction de l’océan avant de décrire une grande boucle pour revenir quasiment au même endroit. Là il a été observé à la longue-vue puis photographié en train de se nourrir en bordure de la flaque, parfois en compagnie d’un Pipit farlouse et d’une Bergeronnette grise. Il a été recherché au même endroit le 14/11, sans succès. Le Plectrophane lapon niche typiquement dans les prairies humides de la toundra. Il a une répartition circumpolaire : De l’Alaska au Groenland, et du nord de la Scandinavie au nord de la Russie jusqu’à la péninsule du Kamchatka. Il hiverne dans les prairies, les champs, les chaumes de céréales, les rives des lacs et tout autre terrain ouvert et dégagé des Etats-Unis, d’Europe du sud-est, de Russie, du Kazakhstan, de Mongolie et de Chine jusqu’à la mer du Japon. C’est un hivernant rare dans le nord de la France et dans d’autres parties de l’ouest de l’Europe dès septembre ; il est considéré comme probable que la majorité d’entre eux proviennent du Groenland. C’est probablement également le cas de l’oiseau observé au Maroc.

Découverte et photographies : Benoit Maire

Hussell, D. J. T. and R. Montgomerie (2020). Lapland Longspur (Calcarius lapponicus), version 1.0. In Birds of the World (S. M. Billerman, B. K. Keeney, P. G. Rodewald, and T. S. Schulenberg, Editors). Cornell Lab of Ornithology, Ithaca, NY, USA.

Maire, B. (2017). Les oiseaux des zones humides de Dar Bouazza. Go-South Bulletin 14 : 193-204

Laïdi, K. & Maire, B. (2013). L’intérêt ornithologique des zones humides de Dar Bouazza près de Casablanca. Go-South Bulletin 10 : 21-26

Daya d'Ain Guedid - Dar Bouazza
Daya d’Ain Guedid – Dar Bouazza
Daya d'Ain Guedid - Dar Bouazza
Daya d’Ain Guedid – Dar Bouazza

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.