Érismature à tête blanche dans l’embouchure de l’Oued Ikem (région de Rabat)

White-headed Ducks were photographed in the breeding period (19 June 2022) at the mouth of Oued Ikem located north of Skhirat (Rabat region). This is probably a potential new breeding site for the species which is localized and critically endangered in Morocco.

Érismatures à tête blanche (Oxyura leucocephala), l’embouchure de l’Oued Ikem, 19 juin 2022, (Mustapha Hajji).
Érismatures à tête blanche dans l’embouchure de l’Oued Ikem (région de Rabat), 19 juin 2022, (Mustapha Hajji).

Des Érismatures à tête blanche (Oxyura leucocephala) ont été photographiées par Mustapha Hajji en plein période de reproduction (19 juin 2022) dans l’embouchure de l’Oued Ikem situé au nord du Skhirat (région de Rabat).

L’Érismature à tête blanche a disparu du Maroc en tant que nicheur après le milieu du XXe siècle. À partir des années 1990, l’espèce a commencé à réapparaître au Maroc suite au rétablissement de la population espagnole après une quasi-extinction locale. L’expansion de l’espèce vers de nouveaux sites en hiver est rapidement suivie par les premiers cas de reproduction à partir du début du 21e siècle.

Malgré le fait que l’espèce soit dans une meilleure situation aujourd’hui qu’il y a deux décennies, elle reste très localisée et en danger critique au Maroc. En effet, l’espèce ne niche que sur 5 sites selon les données compilées dans le « Plan d’action national pour la conservation de l’Erismature à tête blanche au Maroc » (El Hamoumi et al. 2017). À ceux-ci, s’ajoutent deux sites supplémentaires où la reproduction était suspectée mais sans observation de preuves directes de reproduction (poussins,…).

L’observation de Mustapha Hajji rapportée ici est probablement un nouveau site de reproduction potentiel pour l’espèce.

Référence :

El Hamoumi R., Ouassou A. & Dakki M. (Comp.) 2017. Plan d’action national pour la conservation de l’Erismature à tête blanche au Maroc. Rapport inédit. GREPOM / BirdLife Maroc / AEWA / HCEFLCD.

Érismatures à tête blanche (Oxyura leucocephala) avec Foulques macroules (Fulica atra), embouchure de l’Oued Ikem (région de Rabat), 19 juin 2022, (Mustapha Hajji).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.